UNE BONNE POLITIQUE DE L’EDUCATION ET DE FORMATION EST LE PILIER DU DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE D’UN PAYS

By:
image_pdfimage_print

On ne répétera jamais assez qu’un système d’éducation et de formation bien structuré doit être orienté et concentré sur la construction de l’Homme ; la seule base sur laquelle est posé le socle du devenir d’un pays, à tous les niveaux.

Ce système d’éducation et de formation bien réfléchi et mieux posé est la clé de voûte de la performance, car pour être performant dans son environnement économique, social et industriel, il est impératif de disposer des Hommes et de Femmes bien éduqués, bien enseigné, bien informés et bien formés.

A titre d’illustration, les pays qui sont aujourd’hui en tête de locomotive sont ceux dont les systèmes de l’éducation, d’enseignement et de formation sont bien structurés (tel que le Danemark, la Suède…entre autre). On ne parlera pas des grandes puissances industrielles mondiales, car là il y aurait beaucoup à dire.

Un label et/ou une marque pays ou encore un label de qualité made Maroc, ne serait impensable et insignifiant sans l’instauration de ce système et dans cette stratégie nationale continue, laquelle stratégie s’inscrira dans un plan d’Etat intelligent, continu, avec des objectifs à court et à long terme, et quel que soit le gouvernement qui arrive et quel que soit sa couleur politique,  il sera dans l’obligation d’achever.

Aussi, pour une meilleure formation de cadres efficaces et opérationnels, il y a lieu de favoriser un système mixte  cohérent, auquel seraient impliqués, entreprenariat, l’école, et l’apprenant et les parents (un contrat de formation quadripôle ), qui peut renforcer et forger les qualifications et les compétences, à l’instar du modèle Allemande ( le système duel) qui a donné ses fruits , il ya plus d’un siècle maintenant.

Comment arriver à réaliser ce système efficace de l’éducation et de la formation :

A mon simple et modeste avis il est essentiel de faire la sélection des acteurs qui auront à s’occuper de l’action et de la mission : Education, Enseignement, Formation, Accompagnement.

Il est préférable et même indispensable que le choix de ces acteurs développeurs de cette action/mission soit fait parmi les meilleurs élèves auxquels des tests d’équilibre, des tests psychologique et de maîtrise des connaissances essentielles (langues, sciences….) seront faits.

Bien sûr on n’oubliera pas le savoir être, la maitrise des valeurs, car sont seuls ceux armés de valeurs, du civisme peuvent mener à bien une mission d’éduquer, d’enseigner et de former.

Au Final ces meilleurs lauréats bien choisis doivent être bien payés pour une meilleure fidélisation et une bonne motivation. Un enseignant bien payé, ne va plus se soucier du lieu où il sera affecté et n’aura à l’idée de donner des heures de soutiens à domicile.

 

Il ne faut pas  perdre  de vue qu’une bonne politique de l’éducation et de formation est non seulement le pilierdu développement socio-économique d’un pays , mais aussi et surtout la seule arme avec laquelle on construit, on change le monde et c’est cette ressource humaine qui est en mesure d’assurer ce développement et de faire des changements positifs, et instaurer un monde de vie  d’équité de tolérance et de cohabitation.

Sans savoir on ne pourra jamais aller loin. Nous sommes la Omma d’Iqraa de l’apprentissage et de la lecture.

En conclusion nous pouvons dire : que ce qui se passe aujourd’hui dans la plus parts des pays est dû au manque d’éducation aux valeurs, au civisme et surtout à l’amour de l’autre. Et même dans les pays dits hautement développés, on ne fait que distribuer un enseignement mécanique, sans valeurs, sans humanisme…

Où irale monde sans ce pilier, sans cet apprentissage de valeur et vertusFinal Phase Digital


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *